• A Troies c'est mieux

    La dernière assemblée générale a démontré contrairement à ce qu’affirmait Jean Giraudoux dans sa prose, que la guerre de Troie a bien eu lieu, mais qu’elle fut fraternelle et constructive. En ces temps éloignés où la priorité à droite n’était pas celle d’être gauche pour établir son profil face route afin de retrouver sur le champ de bataille ses copains d’avant méconnaissables sous leur casque à la visière des bois, l’écrit ne pouvait se faire entendre devant la cohorte réunie en association. En général la parole est habile mais elle fut surtout à Bull qui entama sa grande tirade de l’acte 1 qui se jouait sous les yeux des Grecs qui n’étaient pas aller se faire voir ailleurs

     Des questions s’imposaient à nous : la bielle Hélène que tout le monde prenait pour une poire pour la soif était elle seulement attachée à ses vils brodequins ou était elle attiré par un arbre à came ? Devait-on sacrifier le MC BTP ? Quel était ce vent de folie issu de ce qu’ Ulysse n’aurait pas renié

    Et en Cassandre brésilien notre cher et vénéré père fondateur nous annonça une issue funeste, fille d’une fin programmée, que nous priâmes fausse de tous nos vœux.

     Et bull de continuer face à un Ryton qui avait eu l’Hector d’oublier son texte de départ et donc qui n’a connu pour triomphe que sa magnifique moto. Certains spartes d’autres arrivent , dommage car sa mandature était loin de s’apparenter à une tragédie et profitons en pour rendre hommage à ce preux motard qui n’a pas failli sous le poids de l’ héritage.

     Et de bull en Démokos, pourtant poète officiel à ses heures, de se poser en fossoyeur. Et ce n’est pas le champagne apporté par notre ex président qui a fait que cette assemblée a eu un goût de bulles différent en cette dixième année du MC BTP.

    Mais à trois, deux clans s’opposent. Bien que l’hymen est lasse, pour les beaux yeux d’Hélène et les garçons ainsi attablés une voie s’est faite entendre, et a finalement galvanisé sous sa bannière pacifiste les bonnes volontés pour sauver le cœur sans glands qui gisait encore dans la reine. (la pensée m’habite, les dieux me transportent en solex)

     Eh laine, tricote moi un mouton, on a eu chaud. A force de ramer, on a pu se sortir de cette galère. On a pu oublier notre talon d’Achille qui est que la vraie raison d’être une bande de potes et de potesses passe avant  celle d’être de grands gestionnaires devant  le Zeus de la comptabilité.

    L’esprit est trois de ce qui est guerre et paix, a prévalu. Le poids des mots tard, et la manipulation des motos a fait que l’enlèvement a eu lieu  à  l’issue d’un vote  spontané en faveur d’une gestion collégiale. A ce moment  précis, une fumée bleu et non pas blanche, car ce n’est pas l’élection des soupapes, s’est élevé en direction des WC. L’étron commun n’a rien à envier à la selle de moto sur laquelle certains se font chier. Et pour couper cours aux rumeurs qui disent que le motard fait dans l’inculte alors que dans les faits, il trouve toujours une tête de turc pour épancher son humeur naturelle. Les mystères de l’aigrie culture seront combattus par Danièle notre nouvelle prêtresse du secrétariat.  En ce temple fermier où les moucherons n’ont pas de pré carré pour se poser, furent servie des plats dont l’arome en stique  n’avait rien de comparable au décor en toque, théâtre où chacun est parti avec la monnaie de sa pièce détachée du cadre de sa moto. Mais qu’a fait racer pendant tout ce temps où les athéniens s’atteignirent, sinon commenter la pensée d’Alain la Bourre qui disait : « jamais, jamais de glaçons » en parlant du whisky.

    Bravo Alain tu auras eu le mot de la fin, et merci encore pour tous les acteurs présents hier au soir qui ont rendu vivante cette assemblée, et qui ont gagné le titre de co-auteur de ce résumé par leur franche camaraderie.

     A bientôt pour faire la fêta

    Amicalement

    Fume bleu


  • Commentaires

    1
    Bull
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 19:02
    Nouvelle année
    Bonjour à tous. Je vais tenter de résumer l'édito de Fume Bleu... AG tenue. Ryton démissionnaire. Bull a dit :"si pas de nouveau président, je me propose et durant 2011 on liquide le club en sorties motos "sponsorisées" avec les Anciens adhérents". Fume Bleu a dit "Je deviens président" Tout le monde a dit "OK" Bull a dit "Bravo ! Franco ? On lui file un coup d'main ?" Franco a dit "Banco" Normal, c'est le trésorier ! Donc nouveau Bureau : Président Fume Bleu / Vice Président Bull / Trésorier Franco / Secrétaire : Danièle (normal il faut une secrétaire qui couche soit avec le président, soit avec le vice !... Elle préfère le Vice, elle a raison !... Et bloggueuse : Coco qui garde le gouvernail de la Toile... Prochaine réunion voir en haut à droite du blogg, ouverte à tous les conseillers techniques. Et pardonnez à Fume Bleu ses envolées lyriques, c'est soit la fumée bleue qu'il a trop inhalé, soit le champagne du président sortant qui était frelaté (faux, il était encore bon), soit le prestige du poste de Président du MCBTP qui lui a tourné la tête !!!... Mais remercions le, avec lui gageons que s'ouvre une année qui marquera le chapitre de notre club de sorties atypiques, de découvertes touristiques et de franche camaraderie. VIVA EL NOVO PRESIDENTE ! Bull vous embrasse
    2
    GADEZO
    Samedi 15 Janvier 2011 à 10:18
    AG
    ENFIN CA BOUGE!!! GRACE A QUELQUES BONNES VOLONTES LE CLUB SURVIT.POUR INFO AUX ABSENTS (s ils lisent) LA SEULE "OBLIGATION " D UN ADHERENT C EST DE PARTICIPER A L ASSEMBLEE GENERALE POUR DECIDER DE L AVENIR DU CLUB . ESSAYER D Y PENSER UNE FOIS PAR AN C EST PAS LA MORT!!! AMITIES D ACHILLEJR
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :